Le site officiel du CONservatoire des Publicités Extérieures et Routières
Les murs peints publicitaires sont en danger. Nombreux sont les amoureux de ces publicités qui deviennent des éléments de patrimoine du XXe siècle qu'il serait temps de sauvegarder. Aujourd'hui naît le CONPER qui se fixe plusieurs actions nationales en toute liberté pour mieux connaître les sites qui sont encore présents sur nos routes


Menu

» Accueil
» Qui suis-je ?
» Mon itinéraire
» Livre d'or
» Album photos
» Archives
» Mes amis

Rubriques

toutes dernières


Un article paru dans l’Union de Champagne-Ardennes

Cela fait deux ans que Marc Combier et quelques amis ont créé le Conservatoire des publicités extérieures et routières (Conper). « Au départ je travaillais dans la carte postale. J'ai fait beaucoup de route et je me suis mis à m'intéresser aux publicités murales que je voyais. » C'est ainsi qu'il y a quelques années, il sort un livre regroupant les photographies de publicités murales qu'il a prises depuis plus de vingt ans. Si nombre d'entre elles ont disparu, elles sont le témoignage de cette époque pas si lointaine d'une France oubliée où les premières publicités se fixaient sur les murs des fermes ou les pignons des villes. « A la suite du bouquin, j'ai eu beaucoup de contacts. Des gens qui me disaient qu'ils connaissaient à tel ou tel endroit des publicités encore visibles. A plusieurs, on s'est dit qu'il fallait faire quelque chose. »
C'est ainsi que nait il y a deux ans le Conper. A ce jour, l'association a recensé plus de 1.200 sites à travers toute la France. Un chiffre qui ne demande qu'à grossir avec l'aide de tous et le plus rapidement possible. Non classées « patrimoine historique », ces publicités finiront en effet un jour ou l'autre sous quelques couches de… peinture de ravalement. Les immortaliser est donc pour l'association urgent qui, parfois même, devient militante. Ce fut ainsi le cas à Rennes il y a quelques mois pour tenter de lutter contre la destruction d'un immense mur publicitaire au profit d'une station de métro.
Malheureusement pour l'association, il n'existe aucune loi pour contraindre les propriétaires à conserver ou restaurer leurs murs anciens… Dans cet avenir un peu triste, le Conper a parfois quelques bonnes surprises. Ce fut le cas il y a quelques années avec l'immense pub murale réalisée à Marseille par Adidas pour rendre hommage à Zidane, l'enfant du pays. Une exception.
Renseignements et contacts :www.lesmurspeintsmurmurent.typepad.fr, conpermursreclames.uniterre.com et par mail : lesmurspeintsmurmurent@orange.fr

Anciennes publicités murales, photographies et textes de Marc Combier, préface de Pierre Bonte, éditions Ouest-France.

www.lunion.presse.fr/article/autres-actus/defenseurs-du-patrimoine-publicitaire

 


Publié le 14/07/2010 à 22:47,
Mots clefs :
Ajouter un commentaire

<- Page précédente | Page suivante ->